LE BLASON DE L'ASSOCIATION :

Notre blason a été réalisé à partir d'une enluminure de Loyset Liodet (voir la reproduction ci-contre), enlumineur très actif en Flandre entre 1454 et 1483. Né à Hesdin en 1420, il est décédé à Bruges (Belgique) après 1479 ou 1484 ; il a travaillé pour les ducs de Bourgogne Philippe le Bon et Charles le Téméraire et eut comme principal mécène Louis de Bruges, seigneur de Gruuthure (1422-1492). Ladite enluminure représentant un arbre de consanguinité, figure dans l'oeuvre de Loyset Liodet "Somme rurale" faite pour Louis de Gruuthure vers 1471 ; ce manuscrit est conservé à la Bibliothèque de France, sous la référence : Fr. 201-202.

A propros de l'enluminure qui représente un arbre aux nombreuses racines bien étalées s'élevant haut dans les airs et sur les branches duquel sont assis des personnages, on retiendra le commentaire fait par Elizabeth Clerc :

- au pied de l'arbre se tient un couple plutôt âgé au comportement et aux vêtements sages ; l'homme est tout contre le tronc.

- sur la première branche à gauche, un homme âgé à la longue robe rouge et au turban noir qui fait le tour du cou, s'adresse à deux jeunes hommes frais et pimpants, coiffés de gais bonnets. La robe bleue du premier lui découvre les mollets, mais le deuxième, plus audacienx, n'a pas de robe et le miniaturiste met ses attributs en évidence (l'avenir...). Ils sont tous chaussés à la poulaine, c'est-à-dire à la polonaise.

- sur la droite, un peu plus haut, trois femmes reprennent les harmonies de couleur de la branche masculine : jaune, bleu et rouge. La plus âgée au long voile noir, s'adresse à une plus jeune. Les deux jeunes portent un voile transparent sous leur bonnet.

- sur la deuxième branche gauche, un enfant auquel un précepteur (?) en tunique verte tend un jouet ; à droite, un personnage aux manches à crevés.

- sur la branche de droite, trois femmes au front très dégagé, les cheveux dissimulés sous un bonnet, sauf pour la petite fille de droite qui porte une queue de cheval et semble jouer avec la femme en gris.

- des branches du deuxième niveau s'échappent des tiges vigoureuses aux fleurs magnifiques ; elles portent deux berceaux : l'avenir !

- et, tout en dessous, le paysage m'édiéval : un imposant château fort ceint de tours et entouré de ses douves, avec un pont levis ; au fond, une église. A droite, un paysage rural à forte pente.